Baies d’açaï : super aliment ou attrape-bobo ? – Tout compte fait

C'est le dernier fruit à la mode paré de toutes les vertus. La baie d'açaï, très photogénique sur Instagram, serait l'ultime super aliment. Consommé sous forme de jus, de poudre, de gélules pour environ 30 euros la boite ou la bouteille… ce fruit aurait un pouvoir anti-oxydant très élevé (donc anti-âge et anti-cancer), il serait très riche en omégas 3 intéressants pour le système cardio-vasculaire et, en plus, il ferait maigrir. Des coachs, des restaurants et des industriels surfent sur la vague et les ventes se portent bien. Mais qu'en est-il vraiment?  En fait, après analyse, l'açaï s'avère avoir des capacités anti-oxydantes moins importantes que la mangue ou la fraise… il est équivalent à nos bonnes vieilles myrtilles ! Alors à quoi bon lui faire traverser la planète? En plus, du fait de son succès en Occident, le prix de l'açaï a flambé en Amazonie le rendant inaccessible aux populations locales pour lesquelles c'est un aliment de base… Enquête sur un phénomène de mode déguisé en super aliment.

--------------------------------------------------------------------------------------

Ne ratez rien Inscrivez vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *