La légendaire Route 66 // Mon roadtrip sur la route 66 jusqu’à la ville fantôme d’Oatman

Spread the love
468 x 60 UK..

Les amis, aujourd’hui je vous invite à suivre le périple qui m’a ammené à la ville fantôme d’Oatman, en Arizona. Vous découvrirez dans cet article des conseils, anecdotes ainsi que mon retour d’expérience sur ce voyage unique et exceptionnel sur la Route 66. Let’s go my friends ! 🙂  

Voyager sur la Route 66| Le temps fort de mon road trip |

L’hôtel Oatman et son bar |

Voyager sur la Route 66

La route 66 est sans doute l’une des plus légendaires des Etats-Unis. Celle-ci fait plus de 4000 kilomètres et s’étend de Chicago dans l’Illinois à la célèbre jetée de Santa Monica à Los Angeles. Une route pleine de mythes et d’histoire et qui est devenue au fil des années une destination assez touristique. Mais saviez-vous que les locaux évitent de prendre la Route 66 ? En effet, vous ne pourrez rouler qu’entre 70 et 80 km/h sur cette route et parfois même plus bas sur certaines portions, pas très pratique quand on vit sur place, n’est-ce pas ? 🙂 La route 66 est une route qui fait partie du patrimoine historique des Etats-Unis. Pendant les années 30 et durant la Grande Dépression, la route 66 était un moyen pour les fermiers de migrer vers la Californie afin de trouver un emploi. La Route 66 traverse une grande partie des Etats-Unis, il vous faudra environ 2 semaines pour la parcourir entièrement, mais si vous voulez prendre le temps de visiter les sites populaires ainsi que les villages aux allures de western, il faudra compter un bon mois. Sur votre chemin et la plupart du temps vous ne pourrez admirer que des endroits abandonnés et isolés. Je vous préviens, vous serez littéralement au milieu de nulle part. Vous tomberez sur quelques villages qui donnent l’impression que le temps s’est arrêté à l’époque des cow-boys et de la ruée vers l’or, mais c’est ce qui fait tout le charme de cette route. J’espère également pour vous que vous aimez la solitude et les paysages désertiques, car vous ne trouverez pas un chat à des kilomètres à la ronde. 😉 Vous tomberez probablement sur des caravanes situées à des kilomètres et des kilomètres de la ville la plus proche, ce sont généralement des personnes qui ont préféré de s’éloigner du mode de vie à l’américaine. Surtout si vous lisez un panneau Keep Out, cela signifie « pas d’intrusion », l’accès est interdit pour les étrangers, je vous conseille donc de ne pas vous en approcher car comme dans les films, un vieil homme pourrait sortir sur son porche avec une carabine à la main. 😉 Ce qui est particulièrement inquiétant selon moi, ce sont les nombreux pneus en lambeaux restés sur le bas côté de la route. Là-bas, sur la route 66, ils sont aussi typiques que les taxis jaunes à New-York. Vous verrez donc des morceaux de pneus tous les 3-4 kilomètres et je dois vous avouer que cela fait un peu peur lorsqu’on se retrouve tout seul au milieu de la nature et sans possibilité de contacter quiconque. On se demande alors si nos pneus sont en assez bon état pour terminer le périple ! Mis à part mes peurs, je crois que la meilleure sensation que j’ai pu expérimenter est la sensation de liberté. En effet, en conduisant des centaines de kilomètres par jour, en admirant les paysages sauvages qui défilent, on se sent libre, loin de tous tracas et de la réalité de la vie. 🙂

Le temps fort de mon road trip – la ville fantôme d’Oatman sur la Route 66

L’ancienne petite ville minière d’Oatman m’a fait une forte impression lors de mon roadtrip sur la Route 66. Située en Arizona, c’est un véritable périple pour y arriver. Vous devrez affronter la chaleur insupportable qui règne dans la région, 118 degrés Farenheit soit 48 degrés Celsius, un vrai four ! Autant vous dire que la climatisation est la bienvenue dans la voiture… Mais surtout, n’oubliez pas de prendre vos précautions en achetant préalablement 4 litres d’eau pour une journée afin de ne pas vous déshydrater. La route vers Oatman serpente la montagne, en regardant à droite et à gauche vous ne verrez que du gravier tout sec et des paysages désertiques. Et puis, il ne faut pas oublier que les serpents à sonnette font partie du paysage, alors surtout si vous vous arrêtez et que vous sortez de votre véhicule, faites attention où vous mettez les pieds. En arrivant dans la ville fantôme d’Oatman, vous trouverez un parking pour 2$, un prix plutôt bas en comparaison aux parkings de Los Angeles. 😉 Il existe des visites quotidiennes à travers les mines désaffectées ainsi que beaucoup de boutiques de souvenirs. Les vieilles maisons situées le long de la route principale sont bien évidemment remplies de touristes, mais elles gardent un charme certain qui m’ont rappelé les films de cow-boys que je regardais étant enfant. En visitant Oatman, vous ferez un saut dans le passé et à l’époque des années 20 aux Etats-Unis, vous n’aurez qu’à faire abstraction des touristes et des nombreuses voitures pour faire surgir le cow-boy qui sommeille en vous. Tout est très folklorique dans cette ville, vous retrouverez des bâtiments aux airs de saloon, une rue principale avec des cow-boys tirant au pistolet ainsi que de nombreuses boutiques pour les touristes. Vous serez également entourés de montagnes et paysages désertiques d’une beauté incroyable, alors surtout prenez-en plein les yeux et n’oubliez pas votre appareil photo. Petit fun fact: si vous passez le 4 juillet à Otman, vous pourrez assister au concours annuel de cuisson des oeufs en extérieur ! Eh oui, les Américains ne savent plus quoi inventer pour se divertir ! Avec un thermomètre qui dépasse facilement les 35°C dans le désert, cuir un oeuf ne sera pas très difficile ! 😉 Par ailleurs pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de cette ville, voici un petit récapitulatif. 🙂 Oatman est donc une ancienne ville minière située dans les montagnes noires du comté de Mohave. En 1915, deux mineurs trouvent de l’or ayant pour valeur 10 millions de dollars et en seulement une année, la population de la ville a atteint 3500 habitants. Jusque dans les années 1920, la ville vue très prospère, mais dans les années qui suivirent l’activité minière s’essouffla et Oatman fut quasiment laissée à l’abandon dans les années 1960 et est par la suite devenue une véritable ville fantôme.

Un bar à 1$ à l’Hôtel Oatman

Il n’existe qu’un seul hôtel dans la ville fantôme d’Otman: l’Oatman Hotel. Datant de 1902, c’est l’un des édifices les plus anciens de la ville. Je suis donc allé faire un tour à l’hôtel Oatman et son bar, un lieu historique et je dois le dire assez original. Les murs sont en effet recouverts de billets de banque, c’est assez bien fait et sachez que vous pourrez également rajouter le votre ainsi que votre prénom. Et avec cette chaleur, vous pourrez vous accorder une petite bière au bar de l’hôtel. Son prix ? Seulement 1$ ! On ne voit pas ça tous les jours ! 😉 Vous vous ferez peut-être aussi amis avec les ânes sauvages qui errent dans le village, il vous sera possible de les caresser si vous le souhaitez, mais interdiction de les nourrir ! En tout cas une chose est sûre, entre les cow-boys, les ânes et les boutiques au style far west américain, vous serez très vite dépaysés et charmés par ce lieu incroyable ! C’est un sentiment assez particulier que vous ressentirez en visitant cette ville. C’est un mélange d’attractions pour les touristes et de vestiges de la ruée vers l’or qui vous attend sur place, mais c’est ce qui rend Oatman si spéciale et folklorique. Après ce dernier arrêt en Arizona et dans la mythique ville d’Oatman, c’est le contraste frappant entre les paysages désertiques rocheux et la route 66 qui vous attend. Continuez donc votre chemin sur la route la plus célèbre du monde et appréciez chaque mètre de votre roadtrip, car ça en vaut la peine.

Trouver un voyage pas cher pour les Etats-Unis

Réserver une voiture de location

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *